Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EUROPE

L'Europe puissance, la cause des Etats-Unis d'Europe au service des peuples

Notre projet est articulé autour de 7 axes. Il est expliqué dans le texte ci-joint de notre partenaire le think-tank de l'Alternative Crédible, et vise à "sauver l'Europe": http://lalternativecredible.fr/le-think-tank/2015/400-sauver-l-europe

 

1 l'équité du commerce interne et externe. l'équité du commerce interne demande de lutter sérieusement contre le dumping social et fiscal. Cela demande notamment de renégocier la directive travailleurs détachés dans une négociation avec les pays d'Europe de l'Est leur autorisant en échange de ne pas appliquer le droit d'asile. L'équité du commerce externe demande de renégocier les traités commerciaux internationaux pour y introduire des clauses sociales et environnementales et pour supprimer les tribunaux d'arbitrages attentatoires aux intérêts des ETI et des PME et à la démocratie. 

 

2 la défense des libertés publiques. Elles sont l'essence même de notre civilisaton européenne. Elles sont menacées comme jamais dans l'histoire par les nouvelles technologie, Big Brother, les oligopoles, les menaces multiples sur la liberté de la presse, ... L'Europe doit jouer ce rôle sans complexe au service de l'intérêt général et de la démocratie. 

 

3 le droit de chaque peuple à gérer le sociétal et à transmettre sa culture aux jeunes générations. L'Europe doit renoncer à certaines de ses prérogatives et se concentrer sur l'essentiel. L'Europe doit cesser de se comporter comme le cheval de Troie de la mondialisation qui impose la standardisation des modes de vie et de pensée. La diversité de l'Europe est constitutive de sa richesse. Un inventaire des directives européennes et des lois adoptées doit être fait et une grande partie de ces directives et lois attentatoires à la liberté de chaque pays de gérer le sociétal doivent être abrogées. Le travail de transmission des cultures nationales et des cultures régionales doit être encouragé par l'Union européenne.

 

4 une monnaie unique impose une convergence minimale des politiques sociales et fiscales. L'urgence est de relancer cette convergence au moyen d'un serpent social et d'un serpent fiscal pilotés au niveau fédéral. Pour cela, la France va devoir reconsidérer complètement sa façon de réduire les dépenses publiques. Les questions de la simplification du millefeuille institutionnel (cf pétition pour une refonte totale du Grand Paris) et de la fin du système de collusion des élites sortis des grandes écoles et du clientélisme à tous les niveaux, notamment des clientélismes et communautarismes sociétaux, doivent être mises enfin sur la table. La question du paritarisme également. Impossible faire une convergence sociale en conservant le paritarisme. 

 

5 la défense des intérêts stratégiques de l'Union européenne. L'Europe doit inventer d'urgence un "google de secours", reprendre le contrôle du cloud, défendre ses brevets et faciliter leur industrialisation, défendre ses technologies de pointe en matière de défense et protéger son industrie de l'armement, prendre sa place dans le contrôle des métaux rares, préparer comme les USA, la Chine et la Russie la guerre de l'espace, ...

 

6 traiter différemment la question migratoire et la question identitaire avec un grand deal sur le droit d'asile et la directive travailleurs détachés. Le droit d'asile a échoué et est inacceptable pour l'Europe de l'Est (et de plus en plus pour l'Europe de l'Ouest). Il doit être abandonné dans une grande négociation entre pays d'Europe de l'Ouest et pays d'Europe de l'Est en échange de concessions des pays d'Europe de l'Est sur la question de la directive travailleurs détachés. Ce grand deal est indispensable pour relancer l'Europe. La solution humaine alternative est le "droit de secours" que pratiquent avec succès la Turquie, la Jordanie et le Liban. L'Europe doit cesser d'opposer identité européenne et identités nationales. L'objectif à atteindre est que chaque citoyen européen concilie dans son cœur patriotisme national et "patriotisme européen".  Gagner la bataille des cœurs est absolument essentiel. 

 

7 la démocratisation des institutions et leur "dé'technocratisation". Il ne faut pas y aller par 4 chemins. Il faut redonner au Parlement le droit de proposer la loi et le reprendre à la Commission de Bruxelles en la supprimant purement et simplement. Cette interface technocratique entre les états et le Parlement doit disparaître et être remplacée par un gouvernement fédéral issu du Parlement et validé par le Parlement pour mettre en application des 6 premiers piliers. Et pour donner un visage à l'Europe, élisons tous les 10 ans un Président européen au suffrage universel direct. Il serait garant d'un temps long dont a besoin l'Europe. Ainsi, ces 7 piliers sont ce qu'on peut appeler "un fédéralisme lucide". 

Tag(s) : #Europe

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :