Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ECOLOGIE

L'écologie populaire, la cause de l'écologie efficace et non punitive

Notre projet vise deux objectif: l'efficacité écologique et résoudre la contradiction entre économie de marché nécessairement consumériste et contraintes écologiques, c'est-à-dire finitude des ressources naturelles et nécessité de réduire la pollution. Il est articulé autour de 4 axes:

 

1 Des alternatives crédibles pour rendre la consommation et la production plus économe en ressources naturelles et moins polluante

La promotion d'un autre modèle de consommation de la viande avec le développement du simili-carné pour la consommation quotidienne couplé à la viande de qualité pour les moments festifs et les occasions sociales. La démocratisation du simili-carné en commençant par les cantines publiques, notamment les cantines scolaires. L'investissement massif dans le simili-carné comme nouveau débouché pour l'agriculture, l'investissement dans la viande de qualité comme réponse à la souffrance animale. 

l'investissement massif dans le biogaz avec la récupération là où c'est possible techniquement des déchets organiques des grands centres urbains

l'investissement massif dans l'éolien maritime avec de la recherche pour réduire les ondes accoustiques

l'investissement dans l'hydrogène comme carburant alternatif au pétrôle

l'investissement massif dans le plastique d'algue

l'investissement dans les briques de chanvre

... et l'investissement dans toutes les alternatives permettant de produire des biens et des services en consommant moins de matières premières et en générant moins de pollution.

 

2 la renégociation des traités de libre échange pour y inclure une clause écologique (ainsi qu'un clause sociale)

Faire des beaux discours un jour et ouvrir les frontières aux marchandises produites dans des conditions écologiques et sociales épouvantables le lendemain, qui en plus font concurrence aux producteurs locaux qui produisent dans de meilleures conditions, ça suffit! La cause écologique n'avance pas à cause de ces incohérences. Développer également la finance verte, et l'efficience de la finance verte! Lutter sérieusement contre l'obsolescence programmée. Développer les bonus-malus là où c'est pertinent. Protéger les terres agricoles, les espaces naturels et les espaces de gratuité de la marchandisation généralisée et de la spéculation. 

 

3 l'écologie de tous les jours

Continuer de développer l'écologie des petits gestes quotidiens et des bonnes pratiques. Développer le recyclage et la lutte contre le gaspillage alimentaire. 

 

4 Refuser l'écologie punitive, inefficace, et socialement discriminante et coûteuse économiquement

NON aux péages urbains, à l'écotaxe (sauf exception dans les zones frontalières pour les transporteurs étrangers), à l'illusion de la fiscalité verte (qui entraîne délocalisations dans des pays où les normes écologiques ne sont pas respectées puis importations avec un coût écologique), à l'interdiction des vieux diesels, à la taxation punitive des automobilistes, ...

L'écologie n'est pas un prétexte pour que les nantis se donnent bonne conscience sur le dos des plus fragiles. L'écologie punitive pratiquée depuis 30 ans n'a aucune efficacité dans la lutte contre le réchauffement climatique, d'autant qu'elle est génératrices de quantité d'effets pervers comme les délocalisations, la grande pauvreté source de pillage des espaces naturels,... et son coût pour les classes moyennes et populaires, pour les entrepreneurs et pour les libertés publiques est exorbitant.

Tag(s) : #écologie, #écologie populaire

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :