Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La stratégie RPR du Mouvement 5 étoiles France!

En ce jour d'hommage à Jacques Chirac, faisons un peu de politique prospective. La France a besoin d'une nouvelle bipolarisation entre 2 partis de gouvernement. Face à En marche, il faut l'émergence d'une alternative crédible. Laisser En Marche seule face aux extrêmes est malsain. Cela incite En Marche à se comporter comme un parti unique, avec tous les travers qui affaiblissent la démocratie. Cela fait monter mécaniquement le plus fort des extrêmes, le RN, qui lui est incité à se comporter en rentier du système, recueillant gratuitement les fruits d'une opposition stérile sans vraiment se préparer à gouverner. Et rien ne dit qu'à ce petit jeu il ne finira pas "par accident" au pouvoir, à l'aune d'une crise financière ou d'un fait divers grave! 

La solution n'est pas non plus l'union des droites. Ce week-end en a montré les limites. La radicalisation des discours et l'obsession de l'immigration ne peut pas rassembler une majorité de français. 

La solution est dans l'émergence d'un grand parti populaire qui apporte des réponses concrètes et pragmatiques aux revendications initiales du mouvement des Gilets Jaunes, sans chercher à suivre le mouvement dans ses évolutions contestables. Mais surtout, ce grand parti populaire doit apporter une contradiction de fond à En Marche. Au progressisme d'En Marche, il faut opposer un "conservatisme humaniste" porteur d'une modernité alternative et de la transmission de notre patrimoine culturel. A son néolibéralisme, sorte de déviance du libéralisme au service des élites, il faut opposer un "libéralisme populaire", un libéralisme au service des classes moyennes et des entrepreneurs, avec une obsession, défendre l'économie réelle contre la spéculation, l'explosion des inégalités et l'inéquité du commerce international. A son étatisme, car En Marche est à la fois néolibérale et étatiste, nous devons opposer toujours notre libéralisme populaire, pour réduire les charges directes et indirectes sur les entreprises, changer le système fiscal pour qu'il cesse de surtaxer la production française et l'emploi, ... et réorganiser en profondeur la gestion de l'état pour financer et assurer mieux les services publics de proximité, tout en dépensant moins. Remarquons que combattre le néolibéralisme est un combat "de gauche" et que combattre l'étatisme est un combat "de droite". C'est pourquoi le mouvement 5 étoiles n'est ni de droite, ni de gauche. Il est "en même  temps" de droite et de gauche, comme En Marche mais dans l'autre sens, en prenant systématiquement le contre pied d'En Marche qui est l'alliance du progressisme sociétal et du néolibéralisme économique, mâtiné d'étatisme et de capitalisme de connivence à la française!

A cela, il faut associer la  proposition d'une conception neuve de l'écologie compatible avec le libéralisme populaire et la défense des classes moyennes et populaires. C'est ce que nous appelons "l'écologie populaire". Remarquons également que libéralisme populaire et écologie populaire représentent ensemble une refonte profonde du système, ce qui est la vocation d'un mouvement 5 étoiles.

Seule cette approche globale et pragmatique, mise en oeuvre avec une vraie volonté de conquête du pouvoir "à la Chirac" peut fonctionner. C'est ce que nous pouvons appeler "la stratégie RPR"! 

Philippe Dervaux

Président du Mouvement 5 étoiles France

 

 

 

 

 

La stratégie RPR du Mouvement 5 étoiles France!

Tag(s) : #Politique, #mouvement 5 étoiles, #mouvement 5 étoiles France, #mouvement5etoiles.fr, #RPR, #Chirac

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :